Suivi du sportif en ostéopathie

Qu’il soit amateur ou de haut niveau, le sportif est relativement exposé aux blessures du fait des nombreuses contraintes mécaniques occasionnées par son activité:

– sur-utilisation d’une articulation ou d’un muscle
– geste et/ou terrain non adapté
– faux mouvement, torsion
– choc, chute

Le rôle de l’ostéopathe sera tant préventif que curatif dans le suivi du sportif :

– bilan posturo-mécanique régulier
– conseils sur le geste sportif afin de l’optimiser
– interventions sur les raideurs avant qu’elles ne se transforment en pathologie
– soins des blessures pour limiter le temps de convalescence et favoriser une meilleure récupération
– conseils pour une reprise en toute sécurité et limiter le risque de rechute

Dans l’idéal, ce suivi est complété par la collaboration d’autres professionnels de santé tels que le médecin du sport, le kinésithérapeute, le podologue, le diététicien, le dentiste, l’ophtalmologiste, l’hypnothérapeute et bien d’autres, pour une prise en charge pluridisciplinaire et synergique. On retrouve d’ailleurs cette équipe médicale dans le sport professionnel.

Voici les blessures les plus fréquentes chez le sportif pouvant être prises en charge en ostéopathie :

            – entorses et séquelle d’entorse: de cheville, de genou, acromio-claviculaire, doigt

            – tendinites: d’Achille, rotulienne, des fessiers, de l’épaule (coiffe des rotateurs), syndrome   de l’essui-glace (jogger), tennis/golf -elbow, pubalgie

            – élongations et contractures musculaires

            – périostite, aponévrosite plantaire

Dans le cas de pathologies plus graves type fracture, rupture ligamentaire ou luxation, votre ostéopathe posturologue ne pourra intervenir qu’après la période de cicatrisation et de consolidation.

Ses stimulations auront alors pour but de :

– faciliter et accélérer la rééducation chez le kinésithérapeute en levant la raideur installée pendant la mise au repos de l’articulation lésée
– rétablir un équilibre économique du corps en chassant les adaptations compensatrices

 

Fermer le menu